Je suis

  je suis la rivière je suis l’estuaire je suis le feu qui danse sous les courants d’air   je suis la rivière la source et l’estuaire je suis l’océan d’où émergent nos terres   je suis la faune et la flore bien plus qu’un simple corps je suis la poussière qui tourbillonne dans l’désert […]

Le Jour s’est levé

Le Jour s’est levé Dieu suis né Puis tu as oublié Des nuits-des nues vont passer Des temps-moments à dépenser Des torrents-tourments de pensées D’innombrables tempêtes seront à dépasser Avant que le Soleil se remette à briller Et nos cœurs à brûler, brûler, brûler Je détruis le moi Eruption de joie Enfin Dieu rentre à […]

JE SUiS CE QUE JE SUiS

je sAis ce que je suis je suBis qui je suis je saCre ce que je suis j’exsuDe qui je suis j’Essuie ce que je suis je souFre qui je suis je suGgère qui je peux devenir je souHaite ce que je deviens je suIs ce que Je suis le souK que je suis la […]

Retourner à Dieu

On dit que nous venons de Dieu et que notre seule mission de vie est de retourner à Dieu. Mais tu ne peux pas adresser la parole à Dieu. Parce que tu es Dieu. Tu ne peux pas recevoir de cadeaux de Dieu. L’Univers – ou Dieu – est le cadeau. Tu ne peux pas […]

Returning to God

We say that we come from God and that our only mission in this life is to return to God. But you cannot speak to God. Because you are God. You can’t receive gifts from God. The Universe – or God – is the gift. You can’t get helped by God. For yourself is your […]

Volver a Dios

Se dice que venimos de Dios y que nuestra sola mision de vida es de volver a Dios. Pero no puedes hablar con Dios. Porque eres Dios. No puedes recibir regalos de Dios. El Universo – o Dios – es el regalo. No puedes recibir ayuda de Dios. Eres tu propia ayuda. No buscala porque […]

Réflexion sur le caca

Les gens se parfument pour couvrir l’odeur de leur merde. Cette odeur qui les suit partout, forcément, parce qu’elle leur colle au cul. Le caca, c’est tabou. On a honte de ce qui sort de nos corps, mais pas de ce qu’on y met. Il s’agit bien de la même chose pourtant. Plus ou moins. […]